4 différentes façons de travailler la force dans le gymnase

La formation en gymnase ne doit pas nécessairement être monotone et ennuyeuse si vous alternez la méthode de travail.

L’hiver augmente souvent la fréquence avec laquelle nous nous entraînons au gymnase et si nous ne donnons pas une certaine variété à cet entraînement, ils peuvent finir par être monotones et ennuyeux. Nous vous disons les options 4 pour que cela ne se produise pas:

Groupes musculaires

Cette forme de formation consiste à travailler un ou deux groupes musculaires chaque jour, de sorte que l'entraînement soit plus concentré en termes de charge et d'intensité pour le même muscle, mais avec les limites de la fatigue.

Vous devez donner au moins 48h de repos au groupe de muscles travaillé avant de reprendre l'exercice.

Travail du corps entier

Est travailler plusieurs groupes de muscles dans la même session. En ce qui concerne la méthode précédente, cette façon de travailler nous permettra une plus grande fréquence d'entraînement puisque la fatigue et le stress de la musculature sont plus faibles en prévoyant des pauses intermédiaires dans la routine avec le travail des autres muscles.

De même, le volume et l'intensité totale de l'entraînement par semaine peuvent être plus élevés que la méthode précédente.

Travail fonctionnel

Ce terme englobe de plus en plus de types d'exercices sans limite claire de ce que nous pouvons considérer comme fonctionnel ou non. Nous y faisons allusion en faisant allusion à quois Exercices réalisés avec son propre poidsavec matériel d'instabilitéavec bandes élastiques, ballons médicaux, et ainsi de suite

Ce sont de bonnes ressources pour sortir de la routine des machines et des haltères, mais vous avez besoin d’expérience et de progression dans la formation pour effectuer ces exercices.

Force + cardio.

Une autre bonne option est alterner le travail complet du corps ou des circuits où vous effectuez des exercices de train inférieur et de train supérieur en alternance, avec petites périodes intenses dans les machines cardio (cassette, vélo elliptique, vélo, aviron). Dans cette façon de travailler, vous devez garder à l’esprit que le travail de l’hypertrophie (8-10RM) avec le travail de la puissance aérobie maximale (95-100% VO2max) présente des interférences lorsqu’il produit des adaptations périphériques opposées. Il n’est donc pas pratique de les combiner. la même session.

Notre conseil n’est pas que vous alterniez librement ce type de formation, mais que vous connaissiez différentes formes de travail et recherchions professionnelles qui vous guident vers vos objectifs.

 Laura García Cervantes

Dra. Science de l'activité physique et du sport

Directeur sportif du Club Trikatlón Tres Cantos

Entraîneur principal de triathlon et de natation

Entraîneur spécialiste du paratriathlon

Publications connexes

Bouton haut de page