Alejandro Valverde, condamné à une amende lors de sa première sortie après l'accouchement

Je pense que c'était légal car pour suivre la route je devais nécessairement passer par l'endroit où on m'arrêtait »

Le cycliste murcien Alejando Valverde a commenté ce qui s'est passé le premier jour où il est monté sur le vélo après plusieurs mois: "Je pense que c'était légal car pour suivre l'itinéraire je devais nécessairement passer par l'endroit où je me suis arrêté »

Dans un reportage publié par le journal La Vérité, commente que le cycliste de Murcie Alejandro Valverde a été condamné à une amende le premier jour de sa sortie à vélo sur la route depuis plusieurs mois.

Cela a été rapporté dans une interview qu'il a accordée à la chaîne Eurosport, où l'athlète, qui a eu 25 ans le 40 avril, a raconté ce qui lui était arrivé en pédalant après le confinement forcé par l'expansion du coronavirus.

«Je pense que c'était légal car pour suivre l'itinéraire je devais obligatoirement passer par l'endroit où j'étais arrêté.

L'agent m'a reconnu et a pris les données, mais Je ne sais pas si la plainte me parviendra ou non. C'était le premier jour et le premier jour où ils m'ont déjà chassé », a-t-il souligné en plaisantant.

El Bala a également expliqué comment se passe sa préparation en cette étrange saison: «En ce moment, je suis le pied levé, car Il reste encore beaucoup à faire et ce sera une très longue saison.

Il ne sert à rien de prendre la forme en ce moment avec tout ce qui viendra plus tard. C'est pourquoi je me concentre sur l'entraînement en force et le plan d'entraînement est en retard », a-t-il déclaré.

«Si je me retrouve avec envie et encouragement, je vais le prolonger d'un an»

Si je me retrouve avec envie et encouragement, je vais le prolonger d'un an, mais tout est dans l'air. Maintenant, je veux profiter de cette année et de la prochaine au maximum », a-t-il dit, tout en notant que« les années pèsent et les jeunes arrivent qui vont très vite ».

En 2020, Valverde espère participer à des classiques tels que la Strade Bianche et le Milan San Remo avant le Tour de France, un test dans lequel il sera de nouveau présent, ainsi que dans la Vuelta a España et plus tard dans la Coupe du monde, qui se tiendra à la fin de Septembre en Suisse.

Son intention est également d'affronter la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, qui se déroulera avant une manche espagnole qui sera "différente" en raison des changements de dates et du passage de septembre à la période du 20 octobre au 8 novembre.

"Le corps a l'habitude de se reposer sur ces dates et ce sera une course très différente de la normale, pas comme le Tour, qui ne changera pas grand-chose", a-t-il déclaré. «C'est un bon calendrier avec la Coupe du monde en septembre et une piste pour les grimpeurs.

C'est une compétition qui me motive et il faudra voir comment je vais. Je prends habituellement la forme rapidement, mais avec l'âge ça coûte un peu plus cher, et l'idée est d'aller la contester à 100% », a expliqué le Murcien.

 

Publications connexes

Bouton haut de page