Boutique officielle Zone
Nouvelles du cyclisme

Le cycliste Carlos Caravias qui a remporté le QH avec 47 ans a sanctionné trois ans et trois mois pour le dopage.

De nouveaux cas de dopage 3 ont été révélés concernant le cyclisme espagnol.

Selon les rapports cycle21, AEPSAD, l'Agence espagnole pour la protection de la santé dans le sport a sanctionné 3 cyclistes pour avoir positif dans un contrôle antidopage dans un test auquel ils ont participé.

Le premier et le plus frappant est Carlos CaraviasPremier but du Bearded Vulture 2017 et sixième de la dernière édition, il a également été champion du Madrid 40 master en 2018 et vainqueur du GP El Escorial l'an dernier avec une nette supériorité sur ses rivaux.

Le cycliste de Majadahonda a reçu une suspension de 3 ans et 3 mois qui expirera le 3 février 2022

En plus des Caravias, deux athlètes BTT ont également été pénalisés,

Deux spécialistes du BTT ont également sanctionné le motard d'élite andalou Javier Poza et le valencien Xavier Borràs.

Javier Poza, de Jaen de Baeza (16 février 1988), est celui qui reste le plus longtemps sans licence depuis qu'il a été puni de 4 ans qui se termineront le 16 janvier 2023. L'année dernière il était septième du Championnat d'Espagne XCO.

Xavier Borràs, né en 1980 et originaire de La Vall d'Uixó (Castellón), est un autre vétéran habituel des tests de vélo de montagne XCO et marathon, vainqueur de l'Open XCM CV 2018 avec l'équipe Olympia - au niveau régional et espagnol.

Par profession, la police nationale a été proclamée en 2016 champion d'Europe du BTT pour la police et les pompiers.

L'AEPSAD l'a condamné à 3 ans qui expirent le 8 mars 2022.

En vertu de la loi sur la protection des données, l'organe présidé par José Luis Terreros n'a pas précisé la preuve et la substance de ses violations antidopage.

Liste complète suspendue et sanctionnée par le dopage

Mots clés

Publications connexes

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action