Inverse
Nouvelles du cyclisme

La DGT et Seat utilisent l'IoT (Internet des objets) pour la sécurité des cyclistes sur la route

Telefónica, DGT et SEAT s'associent pour mettre la technologie IoT au service de la sécurité des cyclistes sur la route

Telefónica, la Direction générale du trafic (DGT) et SEAT ont présenté hier à Becerril de la Sierra (Madrid) deux cas d'utilisation dans lesquels le Technologie IoT (Internet des objets) est mis au service de la sécurité routière pour aider réduire les accidents sur les routes espagnoles.

L'objectif du projet est montrer comment fonctionne une solution Internet des objets pour la détection précoce et avertissant des risques pour les conducteurs circulant sur une route dans deux cas spécifiques entraînant souvent des situations extrêmement dangereuses:

  • La présence d'un cycliste roulant sur la même piste.
  • L'existence d'un voiture debout sur la route en raison d'une panne ou d'un autre type d'incident.

Un drone DGT détecte si un vélo circule et avertit le système

Le système de l'Internet des objets consiste en un drone avec caméra, qui capture des images de ce qui se passe sur la route et envoyer en temps réel via le réseau mobile de Telefónica à un serveur qui sera bientôt connecté au Plate-forme DGT 3.0, et qui traite l'image, détecte s'il y a un vélo ou un véhicule arrêté sur la route et envoie une alarme à la voiture SEAT connectée.

Le véhicule est connecté au réseau grâce à une unité télématique, Telematic Control Unit (TCU), utilisant la technologie C-V2X (Cellular Vehicle to Everything) grâce à un slogiciel permettant la communication entre le réseau interne du véhicule et son environnement (plateforme DGT3.0 de la direction générale du trafic, systèmes et infrastructures de signalisation, autres véhicules ...).

Les voitures reçoivent une alarme

Le résultat est que les voitures connectées circulant sur cette route dans la même direction que l'obstacle ont été détectées ils reçoivent une alarme qui les avertit du danger Ils seront retrouvés plus tard, afin que le conducteur puisse anticiper et prendre des décisions avec une marge de manœuvre, évitant ainsi d'éventuels accidents.

La DGT et Seat utilisent l'IoT (Internet des objets) pour la sécurité des cyclistes sur la route

Plateforme DGT3.0, informations trafic en temps réel

La plateforme DGT3.0 maintient les usagers de la route connectés en les informant de l'état du trafic en temps réel, des détours, des voies réversibles, de l'application des mesures dans les protocoles de pollution, des restrictions de circulation, des travaux en cours et de tout type d'incident qui peuvent affecter la circulation.

De même, il peut envoyer des alertes sur la proximité des cyclistes, les prévisions de coupures ou d'encombrements et les risques de brouillard. Toutes ces informations sont d'une importance vitale pour l'amélioration de la sécurité routière, notamment sur les routes secondaires.

Toutes ces données seront échangées anonymement entre les conducteurs et la plateforme intelligente de la DGT avec toutes les garanties pour maintenir la sécurité numérique des utilisateurs.

Cette action s'inscrit dans l'engagement de la DGT en faveur de la sécurité routière, avec un accent particulier sur les cyclistes, l'un des groupes d'usagers les plus vulnérables, comme en témoigne le fait qu'en 2018, 36 cyclistes au total sont morts sur les routes. Espagnol

. L'objectif est de pouvoir éradiquer les accidents mortels et graves, ainsi que de minimiser les émissions sur les routes, et pour y parvenir, la technologie est l'un des grands alliés.

Publications connexes

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action