Ironman Nouvelles

Albert Moreno cinquième à l'IRONMAN 70.3 Barcelona

Les athlètes 2.800 ont organisé l'édition 6º d'un test consolidé et marquée par le beau temps.

La ville de Calella a assisté à la sixième édition du IRONMAN 70.3 Barcelonavec la participation des athlètes 2.800 à ce qui est déjà un classique du calendrier. Bien que les prévisions météorologiques précédentes n’aient pas du tout été flatteuses, l’essai a finalement pu se développer avec très peu de pluie et une température agréable.

Les Belges et les Britanniques ont été proclamés champions après une fin de carrière palpitante.

Avec une mer calme, le premier à avoir achevé le secteur de la natation a été l'Islandais Sigurdur Om Ragnasson, suivi des Britanniques Elliot Smales et David McNamee. Ce dernier, clairement candidat à la victoire, a mené la première étape du cyclisme, mais avant d’atteindre l’équateur du deuxième secteur, il a donné la tête.

Le nouveau chef de la course était le Sud-Africain Nicolas Dougall, qui profiterait de son expérience d'ancien cycliste professionnel pour couronner d'abord les pentes de Montseny. Derrière, McNamee et Bart Aernouts ont pris des positions.

Le combat était servi pour la course à pied, où il serait bientôt évident que la victoire serait opposée aux Britanniques et aux Belges, tous deux sur le podium de l’année dernière. Un duel très égal qui finirait par opter pour les derniers kilomètres du côté de Aernouts, champion avec 4h 05 '07. Deuxième était McNamee avec 4h 06 '36, tandis que le également britannique George Goodwinue troisième avec 4h 07 '37.

La belle bataille pour la victoire a également été vécue, de la même manière, chez les femmes. Il est vrai que les Britanniques Fenella Langridge a commencé et a terminé le premier test, mais au milieu ils ont vécu plus de quatre heures de spectacle.

Après avoir disputé le segment de l’eau, Fenella a été le premier à monter sur la moto, suivi de l’Allemande Anja Ippach et de la jeune belge Sara Van De Vel, également candidate au podium. Le circuit cycliste, marqué par les inégalités de Collsacreu et de Montseny, a incité Ippach à prendre le leadership, ce qui conserverait le T2.

Le semi-marathon a progressé sans nouvelles importantes en tête de la course, mais les problèmes physiques d’Ippach au cours des derniers kilomètres ont provoqué un dernier changement de position. Langridge gagné avec un temps 4 37h 18 ', suivi par Van De Vel avec 4h 44 '15 et le Hongrois Gabriella Zelinka avec 4h 45 '09.

Comme à Calella, tout le territoire a été refait par un test consolidé qui continue de faire des rêves de centaines d’athlètes une réalité. Les habitants et leurs circuits font de l’IRONMAN 70.3 Barcelona une référence du calendrier international

Mots clés
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action