Banyoles un test pour Londres par Javier Gómez Noya

Javier Gómez Noya participera dimanche au 31 de juillet au Triathlon de Banyoles, qui marque la distance olympique pour la Coupe d'Europe. En principe il n'avait pas prévu ce test dans sa programmation, mais il a décidé de le contester comme un test pour le London du 7 d'août, dans le cours olympique de 2012: "A Hambourg, je n'étais pas satisfait de la sixième place et même si je m'entraînais très bien les deux semaines suivantes, j'ai décidé de faire face à Bañolas pour revenir se sentir en compétition. Je pense aussi qu'il est bon que je participe à un triathlon international en Espagne, à la fois pour soutenir l'organisation et pour servir de stimulant aux jeunes Espagnols qui font le circuit de la Coupe d'Europe.".

Le niveau sera plus bas que les citations de la coupe du monde ou de la coupe du monde, mais il y a un triathlète qui peut le contraindre à se ressaisir: "Il y a le slovaque Varga, leader habituel des World Series. L'idéal serait de sortir avec lui et de lancer fort en vélo, peut-être avec un peu plus comme Pedro Miguel Reig, un Espagnol de haut niveau en natation. Et ainsi être capable de faire la dernière phase confortablement, d'aller au sommet et ensuite maintenir l'avantage. Mais si un grand peloton se forme pendant le cyclisme, il faudra changer de tactique ".

Être juste une semaine avant que Londres ne le considère pas nocif, bien au contraire: "J'ai déjà montré plusieurs fois que je fais bien avec deux triathlons olympiques d'affilée. L'usure, si vous avez diminué l'intensité des jours d'entrainement avant, n'est pas beaucoup plus grande que si vous êtes dans un cycle de sessions fortes tous les jours

Vous pouvez aussi être intéressé
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action