Alejandro Santamaría de Madrid obtient le podium dans l'iroman de Cozumel

Excellente performance du triathlète madrilène à l'Ironman de Cozumel, où après une remontée impressionnante dans la course à pied, cette troisième place méritée est méritée sur le podium.

Alejandro Santamaría a réussi ce week-end à démontrer sa valeur en remportant une troisième place sur le podium de l'un des Ironman les plus renommés au monde.

"Je m'étais entraîné dur cet été et la semaine après Orihuela j'ai fait quelques jours d'entraînement sauvages avec des jours très exigeants. Tout en pensant à cet Ironman "

"Après la défaite que supposait le championnat d'Espagne d'Orihuela où je n'avais même pas l'option de disputer le test je voulais me débarrasser de mon épine à Cozumel. J'étais en forme et je devais juste le prouver "

La sortie de l'eau était un peu en retrait, avec 8 minutes de différence avec le premier triathlète, ce qui ne donnait pas la possibilité de faire partie du groupe de tête

"Ne nagez pas aussi bien que je l'aurais aimé. J'ai perdu le bon groupe et j'ai été coupé dans un groupe plus lent. Je ne me suis pas installé et je suis allé seul en essayant de ne pas perdre plus de temps mais ce n'était pas tout à fait correct. La moto a commencé régulièrement, au début, il était difficile pour moi de prendre le rythme et j'avais 180km devant. Quel battement m'attendait! Heureusement, à 40km, j'ai commencé à mieux performer et j'ai commencé à revenir. Mon rythme s'améliorait malgré les kilomètres et les dépassements de plus en plus rapides. J'ai senti que je faisais une belle course parce que je passais quelques favoris et qu'ils allaient beaucoup plus lentement "

Cependant, quand il a semblé qu'il allait prendre le groupe de tête une altercation a surgi, où il est entré en collision avec un autre triathlète.

"On dirait que je suis claqué ... parce que, au km 150, je suis tombé sur un coude qui a provoqué une étrange manœuvre et je l’ai claqué. Quel désastre! Je faisais une carrière et cela doit m'arriver. Heureusement, la moto ne s'est pas cassée, il a fallu que je l'ajuste du coup, que je récupère moi-même et que j'aide l'autre concurrent. J'ai perdu quelques minutes mais pas trop "

Après ce désagrément, le triathlète madrilène a su tirer sa force et ne pas abandonner son objectif d'être parmi les premiers classés de cette compétition.

"Je commence à courir régulièrement, le coup m'a laissé un peu d'inconfort et c'est dur pour moi. Petit à petit, je prends le rythme et les références de mes rivaux. Je commence à grimper mais il y a encore beaucoup de kilomètres et tout peut changer. Les premiers vont loin mais c'est un marathon très dur.

Avec le passage des kilomètres, mon rythme est toujours bon, le meilleur, et je continue à grimper. 8º, 6º, 4º jusqu'à ce que je mis le manque 3ºa de 14km, mais je ne peux pas se détendre parce que le 4º est très fort par derrière et doivent faire la dernière 7km forte pour maintenir la position. J'ai eu mon premier podium et avec ce qu'il en coûte pour l'obtenir je devais me battre jusqu'à la fin. Les derniers kilomètres ont été difficiles car nous avons souffert d'une tempête et les flaques d'eau ont atteint les chevilles mais c'était pour tout le monde, alors j'ai pensé à tous ceux qui me soutiennent et me forcent à courir de plus en plus vite. J'ai eu le meilleur temps dans le marathon (02: 52: 00) et avec la place 3º sur le podium et seulement 2'de la seconde "

"Après tant d'efforts, tant de kilomètres entraînés et tant de sacrifices, monter sur un podium dans un Ironman est une grande satisfaction. Et l'avoir réalisé en Amérique latine me plaît encore plus "

Le Madrileño Triathlète rester quelques jours au Mexique où il participe au programme « dirigé par PRONIÑO » lutte contre l'exploitation des enfants et les enfants scolarisés dans les plus 250.000 déjà atteint parrainé et a plusieurs écoles de la zone.

"Mardi, je serai en mesure de visiter une école pour partager mes expériences avec ces enfants et les motiver à continuer à s'efforcer d'apprendre et d'étudier dans un monde difficile pour eux"

Alejandro Santamaría a remporté son premier podium international dans la catégorie Junior en l'année 1997, lorsqu'il a été proclamé champion du monde de duathlon dans cette catégorie. Avec plus d'une décennie d'expérience, Alex a démontré une fois de plus être un triathlète engagé ainsi qu'un véritable ambassadeur sportif.

Vous pouvez aussi être intéressé

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action