Jonathan Brownlee prévoit de continuer à se battre pour les médailles aux Jeux de Paris 2024

Le triathlète britannique de 31 ans, Jonathan Brownlee, médaille d'or au test triathlon relais mixte Tokyo 2020 a laissé entendre que ce n'était pas sa dernière participation à un Jeux olympiques

Jonathan de bronze aux Jeux de Londres et d'argent à Rio, il semble qu'il envisage de ne pas quitter la distance olympique et soit tenté d'aller aux Jeux de Paris.

Est-ce que gagner l'or a changé d'avis? Je mentirais si je disais non »

Le plan de Brownlee après Tokyo était de commencer à participer à des épreuves de moyenne et longue distance, mais dans une interview avec l'agence AP, il a commenté «Est-ce que gagner l'or a changé d'avis? Je mentirais si je disais non

Je suis venu à Tokyo en disant que ce seraient mes derniers Jeux… Mais j'ai franchi la ligne d'arrivée, j'ai regardé mes temps et j'ai pensé « wow ! J'ai obtenu le partiel le plus rapide de la journée.

Ensuite, vous commencez à penser « et si… ? ». Cela ne fait que trois ans. …. Les Jeux du Commonwealth sont l'année prochaine. Alors je suis passé de penser "certainement" à "probablement".

"Si je veux me battre pour les médailles à Paris, je dois m'engager complètement."

Le Britannique n'exclut pas d'essayer des épreuves RH ou LD et de se concentrer ensuite entièrement sur la distance olympique.

"La qualification pour les jeux est un processus de deux ans, donc ce serait en 2023, mais peut-être que l'année prochaine je pourrai ».

Il faudra attendre de voir ce que le Britannique décide finalement que s'il décide d'aller au demi-fond, il laissera sa place à l'un des meilleurs triathlètes du circuit, son compatriote Alex Yee, argent à Tokyo.

Publications connexes

Bouton haut de page