Londres, un must pour les meilleurs triathlètes du monde

Londres accueillera ce week-end la cinquième manche du Triathlon World Series, l'un des événements de triathlon les plus attendus au monde, qui devient un événement incontournable pour les meilleurs triathlètes du monde dans ce qui commence à être le compte à rebours. se rendre à la grande finale à Beijing les prochains 10 et 11 en septembre

Deux raisons expliquent pourquoi Londres est un rendez-vous incontournable du calendrier international de triathlon: la première est qu'il peut être décisif de savoir qui sera le champion du monde cette année, dans les catégories hommes et femmes, les scores du Le classement est très serré, ce qui fait de Londres un événement clé. L’autre raison est que ce sera la première et la dernière fois que les triathlètes courront dans le circuit des Jeux olympiques 2012.

Les triathlètes vont se battre pour parvenir à entrer entre les trois premières positions car cela assure à leurs pays les places olympiques de manière automatique. Dans un circuit rapide, qui promet d’être excitant avec tout ce qui est en jeu, il n’est pas surprenant que Londres convoque les meilleurs triathlètes du monde.

Le circuit débutera avec des mètres 1500 de natation à "The Serpentine", Hyde Park. Une fois les triathlètes terminés, ils prendront leur vélo pour débuter le segment cycliste composé de km 40 et se déroulant à proximité de "Constitution Hill" et du "Buckingham Palace ", Pour finir à Hyde Park, où débutera le dernier segment, consistant en 10 km de course à pied.

Dans la catégorie Femmes Elite, nous aurons la présence de Ainhoa ​​Murúa, Zuriñe Rodríguez et Marina Damlaimcourt. La Canadienne Paula Findlay, Sharah Haskins, Nicola Spriring, Emma Moffatt, Emma Snowsill, Andrea Hewitt et l'actuelle leader de la Série mondiale, Barbara Riveros, entre autres.

La chilienne Bárbara Riveros devra se battre pour conserver cette première place au classement mondial face à Paula Findlay, qui a causé une défaite lors de la dernière série à Hambourg. Elle n'a donc pas pu marquer de points et a perdu sa première place au classement mondial.

Parmi les Espagnols, soulignons la performance de Ainhoa ​​Murúa, qui, dans une lutte constante, a réussi à avancer de positions pour atteindre, après la nomination de Hambourg, l’une des dix meilleures places du classement mondial.

Dans la catégorie Elite Hommes, l'Espagne sera représentée par Javier Gómez Noya, actuel leader du classement mondial, Iván Raña et le jeune Mario Mola.
Cette course est passionnante, entre les frères Brownlee qui courent "dans leur pays", Will Clarke, Brad Kahlefeldt, David Hauss, Jan Frodeno et bien sûr Javier Gómez Noya, entre autres.

Javier Gómez Noya a été proclamé champion à Sydney, troisième à Madrid et sixième à Hambourg. Le week-end dernier, nous avons eu le plaisir de le voir terminer en tête de la Coupe d'Europe de triathlon Premium à Banyoles, où il a notamment affronté le jeune Mario Mola, qui a pris part au sommet de la course 10. . Le vétéran Ivan Raña, triathlète olympique et champion du monde de triathlon en 2002, se battra également pour figurer parmi les premières places en 10.

Les triathlètes féminines d'élite se rencontreront samedi sur 6 à 08: 30 et dimanche, 7 sera l'événement 13 d'élite masculin: 00, heure locale.

Pour regarder le test en direct: www.triathlonlive.tv ou Twitter sur twitter.com/triathlonlive

triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action