Nouvelles du triathlon

Marcel Zamora, Gustavo Rodríguez et Victor del Corral, des figures espagnoles majeures à Embrunman

{wbamp-meta name = »image» url = »/ images / histoires / news_07 / marcel-zamora-victor-corral-gustavo-rodriguez-embruman.JPG» width = »300" height = »150"}

Demain mardi 15 d'août comme d'habitude est l'édition 34ª d'Embunman Triathlon, dans la ville française d'Embrun, dans les Alpes.

El Embrunman est le "Monument 5º" du triathlon et le dernier à avoir lieu. C'est le seul qui n'appartient à aucune des deux grandes franchises (Ironman ou Challenge), en plus d'être celui qui présente des routes plus dures en raison de ses irrégularités dans le cyclisme et la course. C'est le seul où il n'a jamais quitté 9 heures chez les hommes ou 10 heures chez les femmes et par curiosité, un seul gagnant à Hawaii a été en mesure de gagner à Embrun, il était Scott Molina en 1991.

Au sein des grands triathlons de distance Ironman, Embrunman est celui qui a obtenu les meilleurs résultats pour les triathlètes espagnols, grâce aux triomphes 5 de Marcel Zamora et les 4 Felix Rubio Martinez

La natation se fait dans l'obscurité, puisqu'elle débute à 6 le matin, et encore la nuit, le 3800m traverse le lac du Plan d'Eau en eaux froides. Plus tard, les triathlètes sont confrontés le secteur du cyclisme dur, 188km avec 5000 mètres de pente positive, où se distingue surtout la montée du légendaire col d'Izoard couronné sur l'altitude 2300m. Enfin, les triathlètes effectuent un marathon difficile avec plus de 600m d'inégalité.

Dans cette édition de 2017 trois sont les triathlètes espagnols qui aspirent au podium et à la victoire, Marcel Zamora qui pourrait être le premier triathlète avec 6 gagne à Embrun, Gustavo Rodríguez c'était 3º l'année dernière et Victor del Corral c'était 2º dans 2015. Le reste des favoris sont Andrej Vistica, Herve Faure y Fredrik Croneborg.

Au total, il y aura plus de 30 Espagnols dans le rendez-vous français, où ils peuvent également opter pour un top15 Mikel Eglezabal y Pablo Martin.

En ce qui concerne la compétition féminine, les favoris sont Sabrine Ayme, Emma Pooley y Emma Bilhamn.

Photo Gustavo: Instagram Gustavo Rodríguez / Photo Marcel Zamora: Images Actives / Photo Victor Del Corral: Joan Dols Clota

Mots clés
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action
Fermer