Nouvelles du triathlon

Mario Mola deuxième dans la série mondiale de Montréal

Fernando Alarza devient le leader mondial

Après l'Amérique du Nord Katie Zaferes ont réalisé ce qui a été leur quatrième victoire de la saison, c’est au tour des garçons, avec Javier Gómez Noya 5 fois champion du monde, Fernando Alarza, troisième au classement mondial, Mario Mola 3 fois champion du monde consécutivement en tête, Vicente Hernández et Antonio Serrat.

Avec l'absence du chef Vicent Luis, le test avait de nombreuses options pour que les deux Fernando Alarza comme Javier Gómez Noya essayer d'obtenir la victoire et la première place dans le monde. L'adversaire à battre était le Sud-Africain Henri Schoeman qui est deuxième dans le classement avec 73 points d'avance sur Alarza et 106 sur Noya.

Le début de la compétition a dû être dépassé en raison de la menace d'un violent orage.

La course, qui s’est déroulée sur une distance au sprint, a débuté avec les mètres 750 de natation, le premier à quitter l’eau étant le Sud-Africain. Henri Schoeman, un des meilleurs nageurs du circuit, laissant à 2 le deuxième avantage sur Richard Varga et 6 sur le reste du groupe très tendu, Noya est parti de 11º à 12 secondes, de Chente 14º à 14, de Mola 18º à 18 de Serrat à 20 et Alarza 19º à 24.

Henri Schoeman a reçu un Deuxième pénalité 10 lorsqu’on monte tôt sur le vélo au point de montage de la transition, ce qui pourrait décider de la course.

Au début du secteur cycliste des kilomètres 20, l'équipe s'est rapidement unifiée avec tous les favoris après s'être cassée dans le passage à la moto. La bonne nouvelle est que nous avons pu voir Mario Mola dans le groupe de tête avec de bonnes sensations, de même que le reste des Espagnols, où Antonio Serrat s'est distingué à plusieurs reprises du groupe.

Le groupe était unifié et roulait très vite sur le segment, subissant plusieurs chutes parmi ses membres, avec un vent fort de la tempête qui approchait.

Enfin, ils sont tous arrivés avec Noya en tête pour affronter les derniers kilomètres de course à pied 5.

Jelle Geens, Richard Murray et Kristian Blummenfelt se sont rapidement imposés avec quelques mètres d’avance sur les autres coureurs.

Derrière Mario Mola, Javier Gomez Noya, Tyler Mislawchuk et Fernando Alarza se relevaient lentement jusqu'à atteindre la tête du 3,8 kilomètre. À ce moment-là, Mola commença à lancer la tête en essayant d'aller chercher ses coéquipiers. Le premier à tomber fut Alarza, puis Noya.

Le groupe 4 est resté ensemble jusqu’au dernier kilomètre où nous avons enfin assisté à un sprint passionnant avec Jelle Geen y Mario Mola terminant le premier belge et le second espagnol. Tyler Mislawchuk a été troisième, Fernando Alarza 6º et Javier Gómez Noya 9º. Antonio Serrat C'était 15º. Vicente Hernández n'a pas fini le test

1 Jelle Geens 00: 53: 49
2 Mario Mola 00: 53: 50 + 00: 00: 02
3 Tyler Mislawchuk 00: 53: 53
4 Richard Murray 00: 53: 58
5 Kristian Blummenfelt 00: 54: 02
6 Fernando Alarza 00: 54: 05
7 Matthew Hauser 00: 54: 09
8 Bence Bicsák 00: 54: 16
9 Javier Gomez Noya 00: 54: 24
10 Jacob Birtwhistle 00: 54: 31

Fernando Alarza leader et Javier Gómez Noya troisième du monde

Avec la deuxième place obtenue aujourd'hui, Fernando Alarza se hisse à la première place du classement mondial avec des points 3.282, devant des points 82 au deuxième, Vicent Luis, avec une course de moins. Javier Gómez Noya grimpe à la troisième place avec 3.108 et Mario Mola est déjà septième avec des points 2.293

Le prochain rendez-vous de la WTS aura lieu à Hambourg (Allemagne) samedi prochain également sur la distance de sprint.

Mots clés
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action
Fermer