Nouvelles du triathlon

Un triathlète meurt après avoir été blessé par les hélices d'un bateau

Elle a été emmenée dans un hôpital de la région dans un état grave où elle a dû être amputée du pied gauche.

Tel que rapporté par les journaux une triathlète est décédée mardi dernier pour le sérieux blessures subies par une hélice de canot de sauvetage pompiers lors d’un essai dans l’état de Tocantins, au nord du Brésil.

Le secrétaire à la santé de Tocantins a indiqué dans un communiqué que l’athlète, identifié comme Ludimilla Barbosa, des années 40, elle est hospitalisée depuis dimanche dernier, lorsqu'elle a été touchée par l’hélice du canot de sauvetage des pompiers.

L’accident s’est produit dans le lac de Palmas au cours de la sixième étape d'un tournoi régional. Au milieu de l’essai, certains triathlètes ont commencé à demander de l’aide aux pompiers en raison du vent violent qui s’élevait.

Les agents ont réussi à en sortir deux de l'eau, mais lors de la récupération d'un troisième, Barbosa a été heurté par l'hélice du bateau, à l'arrière. Immédiatement après, elle a été transférée vers un hôpital de la région gravement malade, où elle a dû amputer le pied gauche. La veille, près de 40, les pompiers se sont mobilisés pour donner du sang, mais le triathlète n'a pas résisté et est décédé mardi.

La marine brésilienne a annoncé l'ouverture d'une enquête visant à préciser les circonstances dans lesquelles s'est produit l'événement tragique et à déterminer ses responsabilités.

La victime était un enseignant pour enfants et participait à ce type de concours depuis la fin de 2017.

Le secrétaire d'Etat à la Santé de Tocantins a déploré dans une note la mort de l'athlète et a présenté ses condoléances à "sa famille et ses amis en ce moment de douleur".

Vous pouvez aussi être intéressé
Mots clés
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action