• Tour à vélo de Lanzarote
  • BANNIÈRE ZOGGS PREDATOR 4
  • Tour à vélo de Lanzarote

Il n’y aura pas de Brownlee aux Jeux de Paris 2024

À l’approche des très attendus Jeux Olympiques de Paris 2024, l’enthousiasme et l’anticipation grandissent parmi les fans et les athlètes du monde entier.

A moins de 40 jours de la flamme olympique illuminera le Stade de France, les sélectionneurs nationaux ont commencé à définir les équipes qui concourront pour les médailles dans cette épreuve de première catégorie.

L'une des équipes les plus remarquables est la Grande-Bretagne, une équipe qui a des favoris dans les épreuves individuelles et dans les relais mixtes.

Cependant, la grande surprise a été l'absence de  Jonathan Brownlee, le triathlète britannique le plus titré de l'histoire olympique.

Équipe britannique de triathlon

La Grande-Bretagne a rendu publique sa sélection pour les Jeux de Paris 2024, et parmi les plus grands noms se distinguent Alex Yee, actuellement troisième au classement mondial du triathlon, et Beth Potter, le numéro un mondial.

L'équipe masculine le complétera Sam Dickinson, qui a gagné sa place grâce à sa performance en Coupe d'Europe à Kielce.

Dans la section féminine, aux côtés de Potter, Georgia Taylor-Brown y Kate Waugh, qui ont également montré des performances exceptionnelles lors des compétitions précédentes.

L'absence de Jonathan Brownlee

La grande surprise de l'équipe britannique a été l'exclusion de Jonathan Brownlee, qui a remporté des médailles lors des trois derniers Jeux Olympiques : bronze à Londres 2012, argent à Rio 2016 et or au relais mixte en Tokyo 2020.

Sophie Coldwell : "Je suis en colère contre ma fédération"

L'annonce de l'équipe britannique n'a laissé personne indifférent, et l'une des réactions les plus marquantes a été celle de Sophie Coldwell.

La triathlète a exprimé sa déception et sa colère après n'avoir pas été sélectionnée pour les Jeux Olympiques. "Tout d'abord, je tiens à féliciter tous ceux qui se sont qualifiés pour les jeux, je vous souhaite la meilleure des chances pour l'été", a commenté Coldwell avant de développer ses sentiments. « Je suis déçue, je suis triste mais je suis surtout en colère contre ma fédération », a-t-elle déclaré avec force.

Le processus de sélection initial a laissé Coldwell dans une position où il a ressenti le besoin de faire appel. Avec le soutien de son équipe proche et de ses avocats, il a déposé un recours qui a été approuvé par un arbitre au motif de « non-respect de la politique de sélection ». Coldwell a expliqué : « Le groupe de sélection n'a pas correctement priorisé ou pondéré son événement prioritaire, Cagliari. Et même si cela n’a pas pu être approuvé, il a été signalé que les notes de sélection comportaient des commentaires injustes.

Rappelons que Coldwell est arrivé septième à Cagliari, trois places devant Kate Waugh, qui a été sélectionné.

Je savais que ce serait une bataille difficile pour les amener à admettre qu'ils avaient commis une erreur, mais je pensais qu'un panel juste et compétent y parviendrait. Mais non, ce n’était toujours pas suffisant.

Bouton haut de page