Lignes directrices spécifiques pour la formation de triathlon longue distance

En novembre prochain, 19, l'Université européenne de Madrid (UEM), accueillera le IIIème symposium national sur les sports de résistance. Parmi les contenus discutés, nous pouvons apprendre de la main de professionnels spécialisés dans les sports d'endurance, qui sont les directives spécifiques pour la formation de Triathlon longue distance.

Au cours de cette journée, des sujets très intéressants seront appliqués à la journée de formation, en commençant par la façon dont nous pouvons faire une base pour la formation. stratégies nutritionnelles pour la préparation de triathlons longue distance, aspect fondamental dans la préparation de tout athlète, mais encore plus dans les tests à long terme où l'un des facteurs de performance est le remplacement des sources d'énergie à la fois à l'entraînement et en compétition. Cette conférence sera donnée par le nutritionniste José Miguel Martínez Sanz, qui travaille avec les triathlètes de la technification de la Communauté Valencienne.

Une autre jambe fondamentale de la table d'entraînement est le capacité mentale à être capable de le faireEt cette question de la préparation psychologique est évidente trop facilement dans la formation quotidienne, il est très nécessaire non seulement pour l'athlète d'élite, mais pour faire face à tous les jours de formation à ceux que le sport est sa passion. Il sera donné par D. David Llopis.

Se rapprocher du concept de quantifier la formationpour nous parler le Maire Yago et le Dr. Jonathan Esteven, où ils nous donneront des outils pratiques pour évaluer la charge d'entraînement du cyclisme et du triathlon.

Et enfin, nous avons la grande contribution d'Alberto García Bataller et son expérience dans le Entraînement aux périodes où un athlète sort d'une blessure, un aspect un peu oublié et que l'on ne traite que dans les livres sans voir les aspects pratiques qu'il faut prendre en compte

La présence de Roberto Cejuela, docteur en sciences de l'activité physique et du sport, avec la thèse "Analyse des facteurs de performance dans le triathlon olympique". Selon des déclarations faites à Triathlon News, "l'entraîneur est et doit être un scientifique, car à la fin, il vit tous les jours avec ses athlètes, qu'il en soit conscient ou non, lorsqu'il commande un entraînement, il ne sait pas exactement comment il va modifier les constantes internes." de l'athlète qui les fait. Nous ne connaissons que des études scientifiques qui ont montré différents effets de différents types d'entraînement chez différents athlètes, mais nous ne savons pas exactement si cet exemple aura le même effet dans notre cas en particulier. Par conséquent, un coach doit toujours être à la pointe des connaissances scientifiques, bien qu'il ne doive pas faire d'expériences ou enquêter en suivant les canons universitaires, si ce doit être un petit explorateur dans son propre habitat d'entrainement pour aller découvrir chaque jour l'effet que les différentes charges d'entrainement ont. "Renouvelle ou meurs" cela doit être la devise d'un entraîneur. "

En bref, nous pensons que l’objectif devrait être de passer une journée au cours de laquelle nous transmettons les connaissances à tous et d’organiser une table ronde permettant d’interagir avec tous les orateurs et participants. "

Pour plus d'informations sur le Symposium et l'inscription, téléchargez le lien le pdf ou vous pouvez consulter cette adresse: http://www.trimadrid.com/component/content/article/46-triatlon/736-iii-simposio-nacional-para-deportes-de-resistencia.html

Vous pouvez aussi être intéressé
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action