Nouvelles du triathlon

TVE propose de fermer Teledeporte et de le transformer en un canal de streaming

La directrice, María José Amalia, a présenté sa démission pour ne pas avoir partagé la décision. Cela dépendrait directement de Fran Llorente

L'avenir de Teledeporte est de retour dans l'air. Pour la troisième fois au cours des cinq dernières années, les administrateurs de RTVE ont a proposé sa fermeture en tant que chaîne conventionnelle et que son contenu n'est diffusé qu'en streaming sur Internet.

Selon les données collectées par Numérique confidentiel, il s'agit d'une proposition de la nouvelle direction, qui ramène au tableau les arguments utilisés lors d'occasions précédentes: faible audience et les 20 millions d'euros que la Société peut économiser.

Le plan d'efficacité 2014

En effet, au dernier trimestre 2014, le conseil d'administration de RTVE présidé par Leopoldo González Echenique a proposé la Fusion de Teledeporte avec La 2. Il faisait partie d'un "plan d'efficience" qui comprenait des ajustements dans trois domaines principaux: les frais généraux, les dépenses structurelles et le personnel.

L'une des propositions les plus frappantes de ce document était la élimination de la téléportation de la TNT cchaîne thématique omo sports. L'idée consistait - comme on le propose maintenant - à ne le conservez que sur Internet. Une économie a été recherchée pour les caisses de la télévision publique de 16 millions d'euros, selon les calculs effectués par la Société à l'époque.

Les opérateurs de télévision à couverture nationale paient Abertis cinq millions d'euros pour la diffusion d'une chaîne. Et TVE en a cinq: La 1, La 2, Clan, Teledeporte et 24 Horas. Comme expliqué alors, avec la fusion, la Société pourrait concentrer dans un «multiple» (bande passante avec capacité pour quatre canaux) toute son offre nationale. Les économies seraient immédiates.

Le public ne trace pas

Pour le moment, le public moyen de Teledeporte en novembre est un peu 0,4% share. Les contenus diffusés quotidiennement dépassent à peine ce chiffre, ce qui correspond à quelques Lecteurs 40.000 en moyenne

Une chaîne Internet entre les mains de Fran Llorente

La proposition que la Société traite maintenant offre la possibilité de transformer Teledeporte en un canal de streamingc'est-à-dire diffusé uniquement via Internet.

Cela dépendrait, dans ce cas, du directeur des Projets et Stratégies de TVE, Fran Llorente. Comme déjà publiéGrâce à une question parlementaire à laquelle le président Rosa María Mateo a répondu, Llorente a repris plusieurs départements qui ont fusionné il y a quelques mois.

Il contrôle la zone RTVE Digital, où travaillent 114 personnes; celui des Enquêtes et Auditions, de 13 personnes; et Développement de Stratégies et Innovation de Contenu, de dix personnes. Ils ajoutent 137 travailleurs sous le commandement direct de Llorente.

Parmi ses fonctions figurait "promouvoir la transformation numérique de RTVE, notamment la gestion du site Web RTVE.es, les applications mobiles, RTVE à la demande, les plateformes OTT, la présence dans les réseaux sociaux et les développements spécifiques pour Internet ou les nouveaux dispositifs technologiques" .

Une démission sur la table

Comme l'ont confirmé des sources ECD de la Société, ce plan qui remet en question l'avenir de Teledeporte comme sa propre chaîne a conduit à la démission de la directrice María José Amalia.

La démission n'est pas encore officielle et est due à "de sérieuses divergences sur l'avenir du TDP", expliquent les mêmes sources. La démission devrait être rendue publique d'ici la fin du mois.

Mots clés

Publications connexes

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action