Un problème gastrique oblige Eneko Llanos à partir

La chance était insaisissable pour Eneko Llanos lors de la première course de l'année, le triathlon d'Abou Dhabi. Le Vitoria a commencé comme un favori pour rééditer le titre obtenu il y a un an, mais quand les choses se sont améliorées, il a souffert d'un problème gastrique qui l'a obligé à se retirer dans la dernière partie de la course en raison d'un problème de déshydratation.
Dès le départ, tous les regards étaient rivés sur Vitoria et il avait lui-même reconnu être dans un état magnifique avant la course, bien que le coup de départ ait mis en difficulté l'athlète de l'Alava, qui n'était pas à l'aise dans les trois kilomètres à venir. nager

"Nager n'était pas tout à fait raison et j'ai perdu des positions", a commenté Llanos à propos de sa vingtième place lorsqu'il a quitté l'eau. "En tout cas, je me suis retrouvé mieux sur le vélo et j'ai pu récupérer. Nous avons d’abord atteint le groupe de tête puis nous avons réussi à le rompre jusqu’à ce que nous en ayons quelques-uns en avant ", a expliqué le triathlète, qui est arrivé à la deuxième transition avec deux concurrents et seulement derrière deux autres hommes exceptionnels.
En tout cas, le vitoriano ne voulait rien savoir des autres voyageurs et dès qu'il en eut l'occasion, il se plaça à la deuxième place, à quelques mètres de l'homme qui occupait la tête de la course, le belge Van Lierde, qui finit par remonter à l'épreuve.
Viennent ensuite les problèmes d'Eneko Llanos, qui ressent un malaise à l'estomac qui l'empêche de manger ou de boire pendant les rafraîchissements. "Cela faisait un jour de degrés 40 et beaucoup d'humidité et quand on ne mange pas et ne bois rien, on se déshydrate, c'est ce qui m'est arrivé", a déclaré l'athlète, qui a commencé à marcher presque faiblement jusqu'à ce qu'il décide de partir.
Malgré tout, Llanos n’a pas fini par être malheureux et s’est concentré sur l’inversion des rôles lors de la prochaine course qu’il disputera dans seulement trois semaines à Marbella.

CLASSEMENT

1 F. Van Lierde (BEL) 6.43.14
2 M. Vanhoenacker (BEL) à 17 s.
3 D. Bockel (LUX) à 28
4 R. Tissink (ZAF) à 33
5 S. Sudrie (FRA) à 2.35
6 C. Alexander (AUS) à 3.32
7 L. Bell (AUS) à 3.38
8 F. Al-Sultan (DEU) à 5.08
9 T. Bracht (DEU) à 6.26
10 A. Starykowicz (USA) à 7.09

Vous pouvez aussi être intéressé

triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action