Zuriñe Rodríguez cherche à trouver une place à Edmonton, le royaume de Findlay

L'épreuve masculine ne comptera pas avec Gómez Noya ou les frères Brownlee

Le triathlète espagnol Zuriñe Rodríguez recherche une place ce dimanche entre le premier match de la Coupe du monde de triathlon tenu à Edmonton (Canada), inscrivant les buts pour les Jeux olympiques de 2012, et le scénario favorable pour le numéro un mondial. Paula Findlay locale.

L’athlète canadienne des années 22, Paula Findlay, est sans aucun doute la grande favorite de la Coupe du monde 2011 d’Edmonton. Affiche conquise pour trois raisons. La dernière fois que ce championnat a été disputé à Edmonton était en 2007 et il est sorti vainqueur. Cette année, il n’a pas encore trouvé de compétiteur capable de l’éclipser et il court aussi chez lui, dans le circuit où il est tombé amoureux de ce sport et la ville où il a grandi.

Parmi les favoris pour tenter de remporter la victoire à Findlay, on peut citer l'espagnol Zuriñe Rodríguez, qui arrive à la Coupe du monde en grande forme après avoir atteint la treizième position lors du dernier tour des World Series, qui s'est tenu à Kitbuehel, en Autriche. .

Par contre, la catégorie masculine arrive décaféinée. En l’absence du champion du monde de 2010, l’espagnol Gómez Noya, il faut ajouter celui des frères Alistar et Jonathan Brownlee, tout nouveaux champion et finaliste de l’Europe, après avoir donné une exposition authentique lors du test tenu à Pontevedra il ya deux semaines. .

En l'absence des tournois majeurs, l'affiche de favori revient au vétéran canadien et double médaillé olympique, Simon Whitfield, qui a déjà remporté cette épreuve dans les années 2002 et 2003. Les représentations espagnoles incomberont à José Miguel Pérez et à Ramón Ejeda, premiers et deuxièmes de la Coupe panaméricaine disputée à Guatape, en Colombie.

Europapress Police

Vous pouvez aussi être intéressé
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action