List 5 5 5 5 list list list list 21 5 list list list list 21 5 list list list list 21 list list list list list list list list list list list list list list list list list list list list list 5 list list list list list list list list list list 5 list 5 5 5 list list list list list list list <br> 5 list list list list list list list list 21 list list list list 5 list list list list list list list list list 5

La station suisse de Lausanne a été chargée d’organiser la dernière manche de la série mondiale de triathlon avant la grande finale de Pékin, où Jonathan Brownlee a revalidé son titre de champion du monde de triathlon en vitesse Sprint.

Malgré la perte de son leadership dans le classement du Triathlon World Series, Noya a montré aujourd'hui qu'il était rétabli et en excellente forme pour la course qui s'est déroulée aujourd'hui dans cette ville suisse.

Sur un circuit de vitesse au sprint, Noya est resté en tête de la course et a combattu jusqu'aux derniers mètres de la course à pied pour la première place sur le podium.

Enfin, le petit des frères Brownlee, Jonathan, a donné le dernier appui dans les derniers mètres en atteignant la ligne d'arrivée en première position avec le temps total 00: 52: 23 et en remportant ainsi le titre de champion du monde à seulement 5 secondes l'Espagnol Javier Gómez Noya, 00: 52: 27. Alistair a terminé le dernier tiroir avec un temps de 00: 52: 38.

Un autre Espagnol, Fernando Alarza, figurait dans le TOP 20 du meilleur du monde, 00: 53: 27 s'est complètement remis de sa blessure à la clavicule, qui ne lui a pas permis de participer aux World Series of Madrid. Mario Mola est arrivé à 52, 00: 55: 15.

Dans une course rapide, l'Espagnol et grand favori, Gómez Noya est sorti de la première en créant un groupe de triathlètes 14 dans le segment cycliste composé de Jonathan Brownlee, Alistair Brownlee, Javier Gomez, Alexander Brukhankov, Sven Riederer, David Hauss, Frédéric Belaubre et Abrahm Louw, entre autres. Peu de temps avant d'arriver au T2, ils ont été emmenés par le deuxième groupe, laissant les triathlètes 30 de cette transition commencer le dernier segment de course à pied.

Noya, les frères Brownlee, Riederer et Brukhankov ont rapidement franchi les distances, créant ainsi un premier groupe, qui s'est rapidement divisé à nouveau: Noya et Jonathan Brownlee en première et deuxième position.

Noya a été rapidement placé devant les petits frères Brownlee, mais Jonathan ne s'est pas détaché de lui et a finalement réussi à tirer un dernier coup, dépassant Gomez Noya et ouvrant ainsi la voie du test.

En un temps record de sa carrière à pied, Jonathan a parcouru le km 5 en seulement 14: secondes 24, secondes 40 de moins que l’année précédente, le Britannique a proclamé champion du monde sur cette distance.

Après cette nomination, Noya a confié son leadership aux World Series à Alistair Brownlee, avec des points 3085, suivi par Jonathan avec des points 2965 et Noya en troisième position, 2858.

Avec un score ajusté, trois grands triathlètes figurent parmi les leaders du classement. Ce sera le prochain 10-11 en septembre à Beijing où le champion du monde de triathlon 2011 sera finalement choisi.

Tous les résultats en:

http://www.triathlon.org/results/results/2011_lausanne_itu_elite_sprint_triathlon_world_championships/5996/

TOP 2016

1

Brownlee

Jonathan

GBR

00: 52: 23

2

Gomez

Xavier

ESP

00: 52: 27

3

Brownlee

Alistair

GBR

00: 52: 38

4

Hauss

David

FRA

00: 52: 41

5

Bryukhankov

Alexandre

RUSSE

00: 52: 42

6

Vidal

Laurent

FRA

00: 52: 43

7

Zipf

Jonathan

GER

00: 52: 44

8

Silva

Joao

PAR

00: 52: 52

9

Prochnow

chrétien

GER

00: 52: 55

10

Moulai

Tony

FRA

00: 53: 02

triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action