Nouvelles du triathlon

Tamara Gómez Perdez-vous le rêve olympique?

Après 3 mois avec des douleurs, ils ont confirmé une fracture dans une vertèbre

Mauvaises nouvelles pour le monde du triathlon espagnol, depuis Tamara Gómez l'un des triathlètes qui a commencé avec des options pour obtenir la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio ne sera pas en mesure d'y participer en raison d'une fracture dans la vertèbre

Ceci est votre publication sur les réseaux sociaux:

Mauvaises nouvelles. Comme je l'ai dit sur mon Twitter, les World Series d'Abu Dhabi me manquent à cause de problèmes de dos.
Après plusieurs tests, le résultat est que j'ai fracturé une vertèbre, ce qui signifie que les semaines 6 s'arrêtent et abandonnent au classement olympique, car non seulement Abu Dhabi me manque, mais pratiquement tout ce qui reste de la période de qualification.

J'ai commencé à avoir mal au dos à propos de 3 il y a des mois. Ils m'ont fait résonner et m'ont donné le mauvais diagnostic, donc le traitement était également mauvais. J'ai continué à m'entraîner (car en théorie je pouvais) avec l'inconfort, qui empirait, jusqu'à ce qu'un jour, la semaine dernière, quand je m'entraînais, je ressentais une très forte douleur qui me laissait presque incapable de marcher. Après ce jour, je rendais visite aux médecins et je faisais des tests jusqu'à ce que nous ayons le diagnostic.

De tout ce que j'ai écrit "publiquement", c'est sans doute ce qui me coûte le plus, mais nous devons essayer de voir le côté positif des choses (s'ils en ont un).

Bien qu'il ne soit pas encore classé, il est difficile de supposer que vous ne pouvez pas essayer d'obtenir votre rêve pour quelque chose qui ne dépend pas de vous. Mais il y a plus de courses, et j'ai plusieurs années d'avance sur le triathlon, et je pense que je dois me sentir chanceux pour tout ce que je vis, même s'il y a des moments difficiles comme celui-ci.

Merci à tous pour votre soutien, et merci infiniment à Javi, Carlos Prieto, et surtout Anneke Jenkins pour tout ce qu'ils ont fait pour moi ces jours-ci. Merci à Dr. Jeroen Swart pour son aide et son implication, et à tous ceux qui ont été exceptionnels et qui m'ont aidé à distance. Et à Vicente Hernández Cabrera parce que je ne pouvais même pas me lever (littéralement) sans lui.

J'espère revenir le plus vite possible, mais toujours penser d'abord à ma santé.

"Les choses ne se tordent pas pour que tu abandonnes et que ton coeur se brise, les choses se tordent pour que tu brises, que tu reconstruises et que tu puisses être tout ce que tu devrais être."

Mots clés
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action
Fermer