Nouvelles du triathlon

Tous préparés pour le Défi Doñana

Le Doñana Challenge honore les athlètes, les entités et les bénévoles qui ont participé à des éditions précédentes

Le vice-président de la Junta de Andalucía et ministre du Tourisme, de la Régénération, de la Justice et de l'Administration locale, Juan Marín, a assisté hier à Sanlucar de Barrameda (Cadix) au X présentation Doñana Challenge et à l'hommage rendu aux athlètes, institutions, bénévoles, clubs et entreprises sponsors qui ont participé ou ont collaboré à la compétition lors des neuf éditions précédentes.

Juan Marín, accompagné du maire de Sanlúcar, Víctor Mora, et de la directrice générale de la Promotion du sport, des habitudes saines et du tissu sportif, María de Nova, a souligné la consolidation d'un test "qui représente le binôme tourisme-sport comme personne, impact sur l’économie de Sanlucar et des villes environnantes, et que célèbre dix éditions, pour ce que c'est de féliciter, en plus, dans mon cas, je l'ai vue pratiquement née. "

Le vice-président de la Junta de Andalucía n'a pas voulu laisser passer l'occasion de féliciter les travailleurs de la Société publique pour la gestion du tourisme et du sport, ceux du conseil du sport de Sanlúcar et les bénévoles du test, «vrais architectes de ces dix ans et sans lesquels le Doñana Challenge Cela n'aurait pas été possible.

L’acte d’hommage était très émotionnel et des plaques ont été remises à certains des lauréats des éditions précédentes, comme Emilio Martín, Alba Reguillo, Lino Barruncho et Basilio Polvillo, à l'ambassadeur triathlète du test, Juan Bautista Castilla 'Chamba'; au directeur technique de toutes les éditions, l'ancien triathlète olympique José María Merchán, aux municipalités qui collaborent à l'événement, aux clubs et aux groupes qui y participent, tels que des volontaires, des sociétés de parrainage, la Fédération andalouse de triathlon, la Garde civile, la Croix-Rouge et l'espace Doñana Naturel

image001-34 Tout est préparé pour le Triathlon Challenge Doñana
Présentation officielle Doñana 2019 Challenge

Un triathlon différent

El Doñana Challenge c'est un triathlon différent du reste. Tout d'abord, par le otests différents que d'habitude, en commençant par le cyclisme, suivi par la natation et la course à pied. Deuxièmement, parce que le la tournée change d'année en année et dans le développement de l'essai lui-même, en raison des courants fluviaux et des marées.

En fait, la date de célébration de l'événement et l'heure de départ sont conditionnées par les coefficients et les heures de marée du mois de septembre.

Mais sans aucun doute, la principale caractéristique de cet événement est la environnement privilégié par lequel il se développe. Couler le plage vierge du parc national de Doñana C'est une expérience qui n'est pas disponible pour d'autres événements sportifs. 30 kilomètres de nature, d’eau et de sable contre la résistance physique et mentale du triathlète est l’aboutissement de la compétition.

Le sl’essai neutralisé commencera aux heures 10.30,

Le groupe cycliste roulera sur plusieurs kilomètres jusqu'à la sortie officielle de la course, dans laquelle les kilomètres 100 seront complétés, en passant à nouveau par Trebujena, Jerez de la Frontera, Le Puerto de Santa Maria, Rota, Chipiona et Sanlúcar de Barrameda. .

L'arrivée estimée des premiers cyclistes et le départ du segment de nage dans la zone de transition seront à partir de 13.00 heures.

1 kilomètre dénate pour traverser le fleuve Guadalquivir jusqu'à Punta de Malandar.

Une fois la section de bicyclettes terminée, les participants doivent traverser la bouche, parcourir le kilomètre 1 et traverser le fleuve Guadalquivir jusqu'à la Punta de Malandar.

La complexité de ce test réside dans les marées, ce qui peut amener certains participants à sortir de l'eau loin de la zone de transition. L'arrivée prévue des premiers nageurs et le départ du segment de la course à Punta de Malandar sont à 13.15.

La course à pied se déroule sur la plage vierge de Doñana,

une ligne droite de kilomètres 15 - aller-retour jusqu’à compléter les kilomètres 30 de ce segment - avec des dunes, du sable et de la végétation d’un côté et de l’océan Atlantique de l’autre.

Les coureurs prendront le départ aux environs de 13.15 et l’arrivée prévue des premiers athlètes à Punta de Malandar est d’environ 15.00, après plus de quatre heures de compétition.

Années 10 du Défi Doñana

Le Doñana Challenge, qui fêtera sa dixième édition ce samedi, septembre 21, a augmenté sa participation de 1,6% par rapport à la précédente édition.

Un nombre total d’athlètes 428 parmi toutes les modalités - par 421 de l’édition 2018 - se sont inscrits au test, en supposant un Nouveau record de participation.

Demain vendredi après-midi, une nouvelle édition du Mini Challenge sera également organisée: l'aquatlon pour enfants du Doñana Challenge sur la plage de Sanlúcar de Barrameda, qui réunira plus de jeunes garçons et filles de 200 dans un événement spectaculaire de promotion sportive.

Triathlètes en vedette

À la dixième édition du Doñana Challenge, certains des gagnants des neuf éditions précédentes participeront, tels que le champion du monde de duathlon, le Huelva Emilio Martín, qui tentera de remporter sa quatrième victoire consécutive dans la compétition.

Manchega sera également présent Alba Reguillo, gagnant du 2017 dans la catégorie féminine; le portugais Lino Barruncho, gagnant de la deuxième édition en 2010; et le sévillan Poussière de basilic, qui a remporté la victoire en 2013.

Il convient également de noter la présence du triathlète catalan FastTriatlon, Amaury Dehez; Le sévillan Samer Ali-Saad, avec plus d'une centaine de victoires individuelles dans ses nombreux palmarès; l'asturienne Laura Álvarez Bedía, 3ª, classée à 2018; Salvador Gil Gil, 2º classé dans 2018; et la Huelva Juan Bautista Castilla 'Chamba', entre autres.

Le délégué territorial de l'éducation et des sports à Cadix, Manuel Andreu, a également assisté à l'événement. le président de la Fédération andalouse de triathlon, Pablo Castilla; et les délégués des conseils des sports des villes de Sanlúcar de Barrameda et Almonte, Francisco Javier San Nicolás et Iván Hernández, respectivement.

Le test est organisé par le ministère de l'Éducation et des Sports, par l'intermédiaire de la Société publique de gestion du tourisme et des sports d'Andalousie, avec le soutien de la Fédération andalouse de triathlon et la collaboration des municipalités de Sanlucar de Barrameda, Trebujena, Jerez, le port de Santa Maria, Rota et Chipiona et l’aire naturelle de Doñana sont parrainés par les sociétés Vodafone, Infisport, Powerade, Cruzcampo Radler, Acquajet et GM Technology.

Plus d'informations https://www.desafiodonana.com/

Mots clés
triatlonnoticias.com
Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action