Zycle

Gómez Noya aura trois semaines à Fuerteventura

Javier Gómez Noya passe les 3 premières semaines de décembre au complexe sportif et touristique Playitas, un endroit idéal pour former des triathlètes qu'il connaissait déjà lors de ses précédents séjours.

Il s'agit de sa première concentration loin de chez lui après avoir terminé sa période de repos en novembre, au cours de laquelle, en plus de recharger les batteries, il a respecté ses engagements avec les médias et les sponsors, avec lesquels il a tourné des publicités et testé le matériel qu'il utilisera. au cours de la saison 2012. Et, comme cela se produit habituellement à ces dates chaque année, il a assisté à plusieurs galas sportifs et a reçu des hommages.

Au cours de ces trois semaines, il privilégiera la natation, pour laquelle Playitas propose une piscine extérieure de 50 mètres. Javi est accompagné comme d'habitude par son entraîneur Omar González; et il recevra de l'aide la semaine dernière de Pedro Miguel Reig, un triathlète valencien qui a un niveau similaire dans l'eau (il était un nageur exceptionnel avant d'atteindre le triathlon), ce qui servira d'incitation à se coincer entre les cordes, avec plusieurs jours de double session.

Tout cela sans oublier le vélo et la course, mais pour l'instant dans ces deux autres sports, on se limite au tournage pour construire une base qui sera polie une fois la saison terminée.

Une saison à retenir se concentre exclusivement sur l'épreuve olympique du mardi 7 août, pour laquelle elle dispose déjà d'une place garantie par la Fédération espagnole. Il n'y aura qu'un pic de forme et les compétitions précédentes seront peu nombreuses et sans quitter l'Europe pour éviter les longs trajets dans lesquels la formation est interrompue - ils seront mis en place.

À son retour à la maison pour les vacances de Noël, il jouera les championnats de natation d'hiver de Galice. Pour ce faire, avant de se rendre à Fuerteventura, il a obtenu les notes minimales en 200, 400, 800 et 1500 libre lors d'un test sur la plus longue distance où le temps final était étonnamment bon pour être dans la période de repos: 16'07 ”, à seulement 25 pouces de sa meilleure marque. De plus, il n'a même pas nagé régulièrement mais est sorti fort pour faire le minimum de 200 (sous 2 '), s'est détendu plusieurs longueurs et s'est resserré pour finir à un meilleur rythme que prévu par son entraîneur.

Publications connexes

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action