La santé
Nouvelles du triathlon

Miriam Casillas, pour la qualification olympique à l'épreuve test de Tokyo

Genis Grau sera notre représentant masculin

L'attention du monde des triathlètes cette semaine se concentre sur le Japon, où se déroule la course Test des Jeux Olympiques qui sont célébrés dans un délai d'un an Tokyo, un rendez-vous qui aide les triathlètes et les techniciens à connaître de première main les circuits et les conditions qui se retrouveront l'an prochain lors de l'événement sportif le plus important de la planète.

Deux critères différents pour les places olympiques

De nombreux pays utilisent également ce test comme qualification nationale pour les places olympiques ce qui en fait un test vital pour de nombreux triathlètes.

Dans le cas de l'Espagne, le Les critères féminins sont maintenus dans ce test de Tokyo, pendant que le critère masculin, après décision de la direction technique, approuvée par les athlètes concernés et approuvée par le conseil d'administration, a accédé à la grande finale du Lausanne World Series pour favoriser la lutte pour la Coupe du Monde de nos triathlètes. (Plus d'informations sur les critères de classification olympique: http://triatlon.org/triweb/wp-content/uploads/2018/12/CRITERIOS-JJO-TOKYO-2020.pdf)

Miriam Casillas, notre représentante à la compétition féminine

Miriam Casillas Ce sera représentante dans l'épreuve qui se jouera à distance olympique avec le cap sur le TOP10 afin de répondre aux critères techniques fixés pour assister aux JO de Tokyo 2020.

Ce ne sera pas facile dans une course où aura lieu une importante bataille entre les Britanniques (Learmonth, Taylor-Brown, Hollande, Standford, Coldwell) et les Américains (Zaferes, Spivey, Rappaport, Knibb, Kasper) comme d'habitude, avec d'autres grands noms comme les Français Beaugrand, l'Australien Doux, le Belge Claire Michel ou le néerlandais Rachel Klamer. À tous, il rejoint Flora Duffy, la championne du monde 2016 et 2017 qui réapparaît dans cette épreuve, sans aucun doute, avec son objectif fixé pour l'or olympique de l'année prochaine.

Genis Grau notre représentant au test masculin

Pour sa part, Genis Grau prendra le départ dans l'épreuve masculine. Un rendez-vous dans lequel vous pouvez continuer à accumuler de l'expérience internationale dans une saison où vous avez déjà pu participer à une série mondiale de relais mixtes à Nottingham et plusieurs coupes du monde (8e à Madrid et Tiszaujvaros), en plus des tests européens au début de la année où il a récolté d'excellents résultats, dont une victoire à Sines EC.

Leurs rivaux seront de la plus haute importance avec Jacob Birtwhistle (AUS) en tête, les Norvégiens Blummenfelt, Iden y Stornes, l'Afrique du Sud Schoeman, les Belges Geens y Van Rail ou les Britanniques Jonny Brownlee y Alex Yee, Parmi de nombreux autres triathlètes de classe mondiale, qui comme d'habitude cette saison en World Series nous offrira une course passionnante, très ouverte et imprévisible pour élucider les positions de podium.

Il y aura également une preuve du relais mixte

L'événement pré-olympique comportera également une date de la série mondiale de relais mixtes, à laquelle l'Espagne participera à rester sur la ligne positive des dernières actions de Hambourg et Edmonton.

A Miriam Casillas y Genis Grau ils rejoignent le récent sprint européen en bronze, Tamara Gómez et David Castro, complétant une équipe de relais avec des garanties compétitives maximales.

Pour clôturer le test, il y a aussi une Coupe du monde de paratriathlon, avec la possibilité de connaître les circuits qui se retrouveront aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020. L'Espagne aura le canari Juan Jesús Aguiar au départ du PTS4.

Source: FETRI

Mots clés

Publications connexes

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action