Inverse
Articles de formation

La formation et le coronavirus

Nous vous donnons quelques directives pour continuer la formation

Étant donné la situation créée par le Coronavirus Dans lequel chaque jour, nous assistons à des annulations et des reports de tests, les entraîneurs et les athlètes génèrent un problème pour nous: que faisons-nous? Comment nous entraînons-nous? Continuons-nous la routine ou la modifions-nous? Maintenons-nous les objectifs avec le nouvelles dates "hypothétiques"?.

Jusqu'à il y a quelques jours, c'était le principal "problème" au-delà de la santé, qui est logiquement le plus important, mais aujourd'hui, la situation a changé avec le cfermeture des installations sportives publiques et certains privés vitaux pour un triathlète tels que piscines et les gymnases

Nos collaborateurs Israel Pinto et Mario Castellanos, clarifient pour nous ces doutes.

Avec ce panorama, en tant qu'entraîneurs, nous sommes confrontés à un grand problème sur la façon de gérer les horaires de nos athlètes.

Est-ce que je garde mon apogée? Je reviens à une "pré-saison"? Je vous laisse quelques jours de détente pour vous adapter à la nouvelle situation?

Tout a ses avantages et ses inconvénients et il n'y a rien de bien ou de mal, ce sont toutes des alternatives.

Si vous voulez garder votre forme maximale, comment allez-vous le faire?

Comme nous ne savons pas combien de temps durera cette situation, ils nous disent au moins 15 jours, mais ce n'est pas sûr.

Le problème grave est que l'athlète pourrait finir "brûlé" de ne pas concourir avec le dossard, même si nous simulons des tests, et le pic de forme que vous ne pouvez pas conserver indéfiniment, bien que si vous êtes en bonne condition physique, en plus du problème des installations d'entraînement surtout logiquement la piscine.

En faveur, ceci, que si cela se produit bientôt, votre athlète serait prêt à continuer.

Retour à un mésocycle de base?

Dans ce type d'entraînement, les points faibles tels que la force, la technique, etc. sont travaillés.

Mais .. Comment faites-vous avec des gymnases fermés?

Dans le cas où l'athlète avait un bon moyen de s'entraîner, ce serait celui que je choisirais, mais nous trouverions le problème opposé à celui de garder le pic en forme, si tout revient rapidement à la normale, l'athlète n'est pas compétitif .

Mais le point en faveur que si la situation est retardée comme il semble, vous avez amélioré les points d'un athlète qui parfois ne travaille pas autant pendant le court laps de temps entre les saisons.

2 semaines gratuites?

L'option de laisser l'athlète pour une semaine ou deux à localiser, je pense n'est pas négociable.

Athlètes et entraîneurs, nous sommes des gens et confrontés à une nouvelle situation stressante comme celle-ci qui génère des doutes, vous devez prendre quelques jours de congé et faire du sport avec un peu moins de stress.

Profitez-en et réfléchissez en faisant une session de roller avec une plate-forme comme Bkool C'est quelque chose qui peut vous aider à vous déconnecter et à organiser vos idées.

Considérations à considérer

À tous, quoi qu'on fasse en tant qu'entraîneur ou athlète, il faut tenir compte des considérations, notamment au niveau de la santé et de l'hygiène, avec les recommandations qu'ils nous font.

  • Si nous nous sentons mal, ne vous entraînez pas ou faites quelque chose de très fluide. Et dans ce cas, ne vous entraînez jamais en groupe, si petit soit-il.
  • Faites toujours un entraînement en salle.
  • L'intensité doit être modérée, pour renforcer notre système immunitaire et non pas l'affaiblir.
  • La pièce bien ventilée.
  • Avoir une bonne hydratation.
  • Se laver les mains dès la fin de l'entraînement, logiquement une meilleure douche. Et pendant l'entraînement ne touchez pas les yeux, le nez etc ...
La formation et le coronavirus
@israelpintoendurancecoach @ mariocaste.pf

Mots clés

Publications connexes

Bouton haut de page
erreur: Vous ne pouvez pas faire cette action